Soubresauts; intrusions

La première chose à faire lorsque nous nous rencontrions, c’était de nous faire l’amour. À trois, les possibilités se multipliaient et nous les essayions les unes après les autres. Nous n’avions pas besoin de nous souvenir de ne pas négliger l’un des membres de notre trio. Si la balance penchait par moments d’un côté ou d’un autre, elle se rééquilibrait très vite, tout naturellement. Nous avions de toute façon si faim et si soif les uns des autres que nous constituions notre propre, intarissable corne d’abondance. Nous aurions pu passer le reste de notre vie à coucher ensemble et à vrai dire, cette activité occupait le plus clair de nos rencontres. Affamés, assoiffés, nous avons alors multiplié les occasions de nous voir.

Ce n’est pas avec vos paroles grouillantes et vos mots dévêtus que vous deviendrez immortels.

Ça tient de l’obsession. Ils étaient tous deux si beaux – beaux à la manière des anges – leur présence à mes côtés m’enivrait, me faisait fondre, fondre en eux! Je n’envisageais plus la vie sans eux, dix jours après notre premier rendez-vous. J’étais tombé amoureux bien avant cela, en les observant laver leur linge à la laverie, tout ce linge que nous n’arrêtions finalement plus, eux comme moi, d’aller laver et relaver à la laverie. Nous en avions reparlé par la suite, les uns par dessus les autres après un orgasme collectif et cathartique, alors que nous reprenions notre souffle. Nous nous étions avoués en riant nos techniques de drague exceptionnelles et nos subterfuges originaux et le désir avait redémarré et nous étions repartis nous caresser et nous goûter et nous vautrer les uns dans les autres durant de nombreuses heures.

J’ai dû faire une pause de plusieurs jours. Je me suis rendu compte que je déteste cette ère médiatique. Pourquoi suis-je en train d’écrire ce que je suis en train d’écrire à l’endroit où je l’écris? Quelle sorte de justification suis-je venu chercher? Quelle forme de pardon?

Tous trois éjaculions la plupart du temps dans de multiples dimensions.

Publicités

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s